FR / EN

 

PRINTEMPS & ÉTÉ 2020, "Libres ou presque dans nos uniformes"

L'uniforme strictement fonctionnel existe-t-il vraiment?

Qu'il soit prescrit ou facultatif, l'uniforme dicte le lien entre la personne qui le porte et son environnement en la distinguant du public, en signifiant son appartenance à un groupe, ou encore en projetant l'idée d'une position hiérarchique ou d'autorité. Outre son aspect pratique, l’uniforme exerce une influence sans équivoque sur l'identité de celui ou celle qui l’arbore.

Parfois destiné à être porté autant par des hommes que des femmes, le vêtement de travail se veut versatile, voire générique. Cela ne l’empêche pas pour autant de devenir une extension du travailleur ou de la travailleuse qu’il habille au quotidien. Il est assimilé et personnalisé, en respectant ou non les contraintes qu’il impose.

La collection Printemps/été 2020 s'inspire de cette appropriation personnelle du vêtement de travail. Elle revisite certaines pièces phares d'uniformes de différents milieux et met de l'avant la personnalisation de l'uniforme par le stylisme. On y retrouve ainsi des morceaux inspirés du sarrau, du bleu de travail ou encore de la veste d’officier. Une série de tricots partiellement altérés par corrosion suggère quant à elle l'état vétuste de vêtements de protection ayant été soumis à de rudes conditions.